Paillette
12oct/118

• Pages 1-2 (Crayonné)

Voici la nouvelle page 1-2 (Paillette et la Reine du marais) avec quelques agencements
et modification du format de page.

Format actuel : 460 x 220 mm (double-page)

Content de cet article?

Inscrivez vous à notre fil rss!

Posted by RAFFI

Commentaires (8) Trackbacks (0)
  1. alors soyons logique, Raffi…Paillette c’est juste…nous deux ^^^^
    sans mes mots, elle ne parlerait pas mais sans ton crayon, elle ne pourrait sourire aux enfants…
    notre fille de papier tient autant de toi que de moi….
    <3

  2. Merci, c’est trop gentil. Mais sans toi, l’histoire de Paillette ne serait pas ^^

  3. Mon cher Raffi… tu es un merveilleux papa de crayon pour Paillette…je ne pouvais mieux choisir… tu es le meilleur !!!!

  4. Ok, Lara, je te fais confiance à ce niveau, c’est toi « la fée des mots » ^^

  5. bonjour ,
    j’aime aussi les personnages et les dessin des pages son jolie .
    chapeau a l’artiste qui les a faite , est bravo a l’auteur qui les à écrits , les jeunes lecteurs vont adorée

  6. Il faut tirer les enfants par le haut et non les abêtir… tous les primo-lecteurs de 7 à 10 ans qui ont lu les histoires avant leur publication n’ont pas trouvé cela difficile…ce qui est le plus drôle, c’est que ce sont les adultes qui trouvent les mots compliqués… ouvrez votre âme d’enfant et vous comprendrez…tout !

  7. C’est pas faux, mais c’est une volonté de Lara.
    Qu’en penses-tu Lara ? Une version plus allégée serait correspondrait peut-être d’avantage à la cible des premiers âges ?
    J’ajouterais même que les parents risques de se décourager et ne chercheront pas toujours à formuler une définition aux mots sur lesquels les enfants vont bloquer. A méditer, mes justement ce blog permet de faire évoluer ce projet et ce genre de commentaires et des plus constructif.
    Merci Akiko.

  8. Bonjour,
    J’aime beaucoup les personnages et les dessins des pages. Bravo pour l’illustration. Pour ces planches, je trouve le texte un peu difficile pour de jeunes enfants. Leur apprendre de nouveaux mots oui mais je trouve qu’il y en a trop sur ces planches, surtout pour un début d’histoire : feauds, horde, conférencière, tapie, morfondait, pompeux, orateurs… certains peuvent être inférés, c’est vrai mais cela pourrait décourager de jeunes lecteurs.


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant